Jardinage

Gazon

Pin
Send
Share
Send


Question: Gazon

J'habite dans le Piémont, j'ai préparé le terrain pour le gazon. Puis-je immédiatement aller semer, dois-je tenir compte de la lune? En attente d'une réponse merci


Réponse: Turf

Egr. Monsieur Louis

Merci de nous contacter pour vos questions sur le gazon via la section Garden.it.

Dans votre e-mail, les espèces de gazon que vous souhaitez semer et dans quelle zone de votre jardin n'est pas spécifiée, les deux étant importantes pour évaluer le moment du semis.

Le choix des espèces à semer est d'une importance fondamentale car le succès ou l'échec de la construction d'un beau gazon en dépend aussi.

Les graines à utiliser pour obtenir un gazon élégant et pratique sont divisées en 2 groupes: espèces microthermiques et espèces macrothermiques

Espèces microthermiques

Ce sont des espèces d'herbes d'origine eurasienne. L'activité radicalaire optimale se situe entre 10 et 18 ° C tandis que l'activité radicalaire est maximale entre 15 et 24 ° C. Les espèces les plus utilisées dans le secteur du gazon sont représentées par les genres Agrostis, Festuca, Lolium et Poa.

Espèces macrothermiques

Ce sont des espèces de graminées mieux adaptées que les espèces microthermiques aux climats chauds, préférant des températures comprises entre 24 et 32 ​​° C pour un excellent développement racinaire. Presque tous appartiennent aux sous-familles Panicoideae et Eragrostideae. Par rapport aux espèces microthermiques, elles ont une plus grande résistance aux températures élevées par rapport à une résistance plus faible aux basses températures hivernales, une plus grande sensibilité aux attaques d'insectes et, enfin, à une croissance plus lente.

Il est essentiel d'effectuer le semis dans les meilleures conditions climatiques possibles afin de permettre un développement rapide de la pelouse et donc de lui permettre de surmonter les températures défavorables ainsi que de contrer le tassement des mauvaises herbes et le développement des mousses.

Le gazon est de préférence semé au printemps (espèces macrothermiques) ou en automne (espèces microthermiques). En été, en effet, des évaporations trop chaudes et excessives nécessiteraient des irrigations fréquentes et abondantes pour garantir la dose d'eau nécessaire à l'exercice des fonctions vitales des essences; en hiver, cependant, les basses températures sont un obstacle majeur à la germination et au développement des essences.

Au lieu de cela en ce qui concerne sa question sur les semis en tenant compte de la lune, cela doit toujours être fait dans la lune croissante.

Vidéo: Engazonnement : refaire son gazon ? (Juillet 2020).

Pin
Send
Share
Send