Plantes succulentes

Astrophytums

Pin
Send
Share
Send


Le chapeau de l'évêque; Astrophytums

Cactacées d'origine mexicaine, peu d'espèces appartiennent au genre astrophytum, mais compte tenu de la beauté de ces cactus, au fil du temps des hybrides et cultivars ont été sélectionnés, avec un aspect particulier voire bizarre. Ils ont une forme globulaire, seuls les gros spécimens deviennent cylindriques; la croissance est très lente, surtout chez certaines espèces, qui sont devenues particulièrement recherchées et chères. Toutes les espèces sont constituées de côtes, plus ou moins évidentes, qui divisent le cactus en 5 segments; la tige est de couleur verte, diversement mouchetée de blanc, avec des aréoles velues, qui peuvent également porter des épines. L'espèce la plus typique est Astrophytums miriostigma, un cactus de couleur foncée, avec de nombreux petits points blancs, des aréoles velues le long des côtes, dépourvues d'épines.

D'autres espèces répandues sont Astrophytums ornatum, qui a de longues épines dans les aréoles sur les côtes, et astrophytum asteria, un must pour les collectionneurs, avec des côtes plates et de petites aréoles velues; astrophytum asterias a une croissance très lente, et les spécimens avec seulement 6-7 cm de diamètre ont déjà de nombreuses années.

Les amateurs de cactacées ont produit de nombreux hybrides d'astrophytum, le plus célèbre étant astrophytum asterias "kabuto" caractérisé par de nombreux points blancs qui rendent l'épiderme presque bleu. L'astrophytum miriostigma à 4 côtes, voire à 3, est également très courant.

S'ils sont bien cultivés, ces cactus fleurissent chaque année au sommet de la tige, produisant de grandes fleurs jaune pâle.


Cultivez les astrophytums

Ce sont des cactus qui se sont définitivement adaptés à la vie en milieu aride, désertique ou subdésertique, et souvent les problèmes fondamentaux rencontrés lors de leur culture sont liés à l'eau: ils préfèrent les sols très secs, sans aucun type de stagnation.

Pour obtenir une plante saine, le point de départ est certainement le sol, qui doit être très bien drainé, pour que l'eau s'écoule librement; un sol universel est généralement utilisé, mélangé avec un peu de sable et de pierre ponce, ou pouzzolane, afin d'avoir un substrat libre et incohérent. Ce sont des plantes qui aiment les sols alcalins, et donc en général le sol universel a tendance à être excessivement tourbé et acide. Dans la plupart des régions italiennes, l'eau de l'aqueduc est décidément très calcaire et tend donc naturellement à augmenter le pH du sol de nos plantes; dans ce cas, au lieu de nous gêner, cela nous aide à rendre alcalin le sol de nos astrophytums. Ce sont des plantes à croissance lente, il n'est donc pas nécessaire de les rempoter trop souvent, cela peut être suffisant même tous les 3-4 ans.

Les pots sont placés dans un endroit bien éclairé et ensoleillé, à l'exception de l'espèce asterias, qui aime la demi-ombre lumineuse, avec quelques heures de soleil direct tous les jours; de mars-avril à septembre-octobre, ils vivent à l'extérieur, bien qu'il soit bon de vérifier qu'ils ne reçoivent pas de quantités excessives d'eau dans les zones à climat humide et à pluies fréquentes.

Pendant l'hiver, ils se déplacent dans un endroit froid, mais sans gel; une serre froide est idéale, où le climat reste frais mais sans gel ni températures excessivement rigoureuses.

Si nous n'avons pas de serre froide, nous pouvons également simplement garder nos astrophytums sur la terrasse sur une étagère, en couvrant l'étagère avec du tissu non tissé; dans ce cas, il est essentiel que la terrasse soit orientée au sud et que la plante ait un mur de la maison derrière elle, où elle reçoit un peu de chaleur de l'intérieur.

Si nous n'avons pas de serre froide ou de terrasse, nous plaçons nos plantes dans une cage d'escalier lumineuse, éventuellement non chauffée. Souvent, les plantes gardées à l'intérieur pendant l'hiver, avec un climat doux et chaud, ont tendance à ne pas fleurir et à être plus sujettes aux attaques des ravageurs.

Pin
Send
Share
Send